mercredi 9 janvier 2013

Une question de pouvoir...

Attention, risque de spoiler...
Cet extrait est un bonus qui figurait dans l'édition Target... (liste des bonus)
La protection sur les bonus ayant été levée, Cassie nous les offre... Et moi, je vous les traduit...
  
Une question de pouvoir
By Cassandra Clare

Bonus spécial contenu dans la cité des âmes perdue en version US

"Dis-m’en plus," dit Alec en arpentant le sol de béton de la station de métro abandonnée de City Hall. "J’ai besoin de savoir"
Camille observa le garçon devant elle. Elle était étendue sur le divan écarlate dont elle avait équipé le petit espace. Il avait un délicat duvet de velours, mais il était usé par endroits, ce n’était pas le meilleur mobilier qu’elle ait jamais connu, et une station de transit sous Manhattan ne collait pas vraiment avec son studio de Paris, sa maison de ville à Amsterdam, ou le grand manoir près de la rivière à côté de Saint-Pétersbourg dont elle se souvenait soudain comme un vague souvenir. "En savoir plus à quel sujet ?" demanda-t-elle, pourtant elle connaissait parfaitement la réponse.
"Au sujet de Magnus," répliqua Alec. Il tenait négligemment une pierre de rune dans sa main, comme s’il avait oublié qu’elle s’y trouvait. Tellement typique des Nephilim, qui tenaient pour acquis le pouvoir conféré par l’Ange et la magie qui coule dans leurs veines. La pierre projetait sa lumière vers le haut, dessinant très clairement les angles du visage d’Alec. "Il ne me parlera pas de son passé, et je ne peux pas le supporter, je ne peux pas supporter de ne pas savoir."
Elle le regarda avec insistance. Il était pale comme du lait, ses yeux bleus surprenants au milieu de tout ce blanc et le sombre de ses cheveux et de ses cils. Il avait de longues jambes, mince comme une branche de saule, mais forte : Un très joli garçon, même pour elle, qui regardait les humains comme des mortels en décrépitude.
"Tu dois être patient." dit-elle en s’efforçant de masquer l’ennui dans sa voix. "Si Magnus n’a pas déjà partagé son secret avec toi, il peut choisir de ne jamais le faire. Alors tu l’auras lui et son secret, ou bien tu n’auras rien du tout."
"Mais il a partagé son secret avec vous."

Elle haussa subtilement des épaules, "Nous nous connaissions depuis très longtemps. Et j’avais beaucoup de temps encore à donner. Une éternité pour gagner sa confiance. C’est vraiment dommage que tu le puisses pas. Même les chasseurs d’ombres qui ne meurent pas dans la fleur de l’âge ne vivent pas si longtemps que ça, comme tous les mortels." Elle sourit, sentant le baiser de la pointe de ses crocs sur sa lèvre inférieure. Elle avait faim. Elle pensa à ce garçon, le pouls qui palpitait sur son cou un peu plus fort quand il parlait, ses grand yeux. Elle se demanda s’il allait pleurer. Les larmes humaines sont salées, comme leur sang.
Mais il ne pleura pas. Son expression se durcit, et elle distingua une lueur de ses ancêtres dans le dessin de sa mâchoire. "Qui est son père ?"
Elle laissa retomber sa tête sur le divan. "Et pourquoi devrais-je te le dire ?"
"Parce que vous voulez que je tue Raphaël," argua-t-il. "Et parce que je pourrais vous rendre la vie impossible si je voulais." Il brandit la pierre de rune, et sa blanche lumière froide se diffusa à travers la pièce. Il ne l’avait pas oubliée après tout.

Elle se redressa et repoussa ses cheveux en arrière."c’est la dernière fois Alexander. Après ça, je ne dirai plus un mot tant que tu ne reviendras pas avec le sang de Raphaël sur les mains et son cœur pendu à une chaîne que je pourrai porter autour du cou."
Alec déglutit, "Dites moi. Où est-il né ? Qui est son père ?"

"Tu appellerais ça l’Indonésie." dit Camille, "Mais quand il est né, c’était l’Inde Est Allemande. La mère de Magnus était métisse, un père blanc et une mère indonésienne. Son père était un Prince de l’enfer. Tu connais les Princes de l’enfer, mon Ange ?"
La peau d’Alec, d’une pâleur hivernale devint encore plus pâle. "Bien sûr que je les connais," répliqua-t-il. "Je suis un chasseur d’ombres. Mais, ils sont… mythiques. Les plus importants Anges du paradis devinrent les plus grands princes de l’enfer. Et le plus grand d’entre tous est… Lucifer." dit-il dans un souffle. "Vous n’êtes pas en train de me dire que…"
Camille l’interrompit en éclatant de rire. "Que Magnus et le fils du porteur de lumière ? L’étoile du matin ? Certainement pas !"
"Pourtant il est un Prince de l’enfer"
"Tu devras demander à Magnus toi-même" dit Camille, en jouant avec l’un des pompons au bout du bras du divan.
"Peut-être qu’il ne vous l’a jamais dit." dit-Alec, "Vous aimait-il assez pour ça ? Et vous, l’aimiez-vous ?"

"il m’aimait" répondit Camille l’air pensif, 'Moi je ne l’aimais pas. J’étais fan de lui. Mais je ne l’ai jamais aimée. Pas comme ça." Elle parut soudain irritée. "Je commence à être lasse de te dire toutes ces choses, petit Chasseur d’ombres, surtout quand tu ne m’as été d’aucune utilité."

Les joues d’Alec se teintèrent d’un rose pale. Camille pouvait sentir dans son attitude qu’il refoulait à la fois de la colère et de la honte. Il avait besoin d’elle, pensa-t-elle avec satisfaction, besoin d’elle pour satisfaire la curiosité qui le consumait, nourrie par sa peur. Le besoin qu’il éprouvait à son égard était identique à celui de Camille pour le sang.

" Une dernière chose," murmura-t-il. "Une dernière chose et je vous laisserai tranquille".

Elle souleva ses sourcils.

"Suis-je différent ?" demanda Alec. "Y a-t-il la moindre chance pour qu’il m’aime d’une manière différente qu’il n’ait jamais aimé auparavant ?"

Elle courba sa bouche en un léger sourire. "La réponse à cette question risque de te coûter Alexander."

"Me coûter quoi ? Quoi de plus ?"

Il y avait de la douleur dans sa voix.

"Du sang" trancha-t-elle.

Un long silence s’étira entre eux. Finalement, Alec répliqua d’un ton incrédule," Vous voulez boire mon sang ?"
Elle gloussa "sais-tu depuis combien de temps je ne me suis pas nourrie d’un humain consentant ? Et le sang des chasseurs d’ombres a des qualités spéciales. Vous n’êtes pas tous comme votre Jace, bien sûr, à porter la lumière du jour dans vos veines. Mais, c’est quand même un millésime de qualité sensuelle."

Le rose des joues d’Alec s’assombrit encore. Il la fixa pendant qu’elle s’allongeait de nouveau contre le velours, les yeux à demi clos. Elle savait que sa beauté ne pourrait pas le séduire ou le tenter, mais cela n’avait pas d’importance. La beauté était un pouvoir, mais il y avait bien d’autres pouvoirs.
Si près d’Alec, elle pouvait sentir l’odeur de bois de santal de son parfum, la fraîcheur de l’hiver, le goût salé de la peur humaine. Et les chasseurs d’ombres étaient des humains. Pardessus tout, toujours humain, soumis à des émotions humaines, à des faiblesses humaines, et aux peurs humaines, et c’est pour tout cela qu’ils pensaient être spéciaux.
"Très bien," céda-t-il. "Juste cette fois"

Elle observa à travers ses paupières mi-closes qui dissimulaient son air de triomphe, le léger tremblement de ses doigts alors qu’il atteignait le bouton qui retenait sa chemise à son poignet gauche et l’ouvrit, puis lui offrit sa peau nue et sans défense.


8 commentaires :

  1. *bouche bée* Novembre c'est ça? Il sort en novembre? *pleure* C'est trop long =_='

    RépondreSupprimer
  2. :'( c'est trop long !!!! Novembre... Le monde se moque de nous....
    :'( :'( :'( :'( :'(
    "pleure toute les larmes de son corps"

    RépondreSupprimer
  3. Il faut encore attendre longtemps avant que le livre sorte???

    RépondreSupprimer
  4. Il aurait dû sortir ce mois-ci mais maintenant on doit attendre le Printemps? La bonne blague T^T

    RépondreSupprimer
  5. je supporterais pas d'attendre encore jusqu'au printemps... d'abord novembre puis janvier et le je viens juste d'apprendre alors que je le cherchais hier qu'il ne sort qu'au printemps!!! c'est pas possible!

    RépondreSupprimer
  6. Mon dieu ! J'adore ! Magnus et Alec étant mes préférés, je me nourris de chaque scènes parlant d'eux de près ou de loin, et ça ! Ca promet tellement mon dieu ! Je ne peux pas attendre fin Mai ! Pitié que le temps accélère !

    RépondreSupprimer

Bonjour, donnez votre avis et vos pensées sur cet article, et essayez autant que possible de ne pas faire de hors sujet. Les commentaires sont modérés, ils ne s'affichent donc pas tout de suite, soyez patients :)