vendredi 26 avril 2013

City of Bones : Cassandra Clare n'est pas contre une interprétation dans l'adaptation de son roman...


C'est avec Crave Online que Cassandra Clare à parlé de la prochaine adaptation de son roman City of Bones. Ce qui ressort de l'interview, c'est qu'elle n'est pas contre une interprétation de son roman, elle aborde également sa collaboration avec Harald Zwart et bien d'autres sujets...




CraveOnline : Lorsqu’Hollywood a commencé à acheter les séries de livre pour Ado, avez-vous passé votre temps à divertir les potentiels acquéreurs ?

Cassandra Clare : Non. En réalité, j’étais rentrée en scène assez tôt. J’ai vendu mes livres avant que Twilight ne sorte. Alors quand les studios de cinéma ont commencé à s’intéresser aux livres et se dire pourquoi ne pas acheter les droits, les livres pour jeunes adultes n’étaient encore qu’un phénomène inconnu.
Les gens n’étaient pas encore très sûrs de ce qu’ils allaient en faire. Ils ont été achetés par Unique Features et Constantin. Ils ont vraiment beaucoup aimé l’histoire et ils étaient sur la même longueur d’onde que moi alors, alors je n’ai pas pris le dessus sur eux. Je n’ai pas attendu et joué avec les prétendants parce qu’il n’y avait pas foule à l’époque. À présent ça me semble intéressant, mais non, ils ont acquis la propriété pour cinq ans.

Donc ils ont prospecté et vu avec plusieurs studios avant Screen Gems ?

Oui, ils l’ont fait, mais Robert Kulzer, qui est le producteur de Constantin, celui avec qui j’ai le plus travaillé, a une longue relation avec Screen Gems et Sony. Ils ont fait Underworld ensemble et je me suis dit qu’ils avaient vraiment une bonne maîtrise des Urban fantasy, donc je pense que Screen Gems était leur premier choix. Heureusement ils ont accepté.

Souhaitez-vous que les films soient strictement fidèles à vos livres, ou êtes-vous ouverte à quelques interprétations ?

Je suis ouverte aux interprétations car je pense que l’une des choses les plus intéressantes que vous pouvez faire avec un film, c’est que : dans un livre nous avons à chaque fois le point de vue d’un seul personnage, Clary. Donc, en tant que lecteurs, vous ne pouvez pas voir ce qu’elle ne voit pas. Vous ne pouvez pas entendre ce qu’elle n’entend pas, vous ne savez pas ce qu’elle ne sait pas, mais dans le film, vous pouvez ouvrir le monde et voir des scènes dans lesquelles elle n’est pas, et vous pouvez entendre des choses qu’elle n’entend pas et savoir des choses qu’elle ne sait pas, et je pense que cela cré une expérimentation intéressante.

Nous savons par rapport à la bande-annonce qu’il y aura la scène de la boîte de nuit, n’est-ce pas ?

Oh, oui, elle y sera assurément. Et je suis excitée à cette idée.

C’était comment de voir des scènes clés telle que celle-là venir à la vie ?

Oh, c’est très irréel car jusque-là, vous les aviez juste imaginées et soudain, voilà, cela vient à la vie sur écran et vous êtes comme : "Whaou, quelqu’un a fouillé dans ma tête et sorti tous ces trucs pour les mettre sur grand écran afin que tout le monde les voie, c’est vraiment incroyable."

Y avait-il certaines scènes qui se devaient d’être dans le film ?

Oui, il y a certaines scènes que je voulais vraiment, vraiment garder dans le film. La scène dans laquelle Clary et Jace parlent pour la première fois, la maison marine qui est une scène romantique, et la fête de Magnus Bane qui est l’une de mes favorites dans le livre. Je voulais m’assurer qu’ils les gardent.

Est-ce que ces scènes sont dans le résultat final ?

Aussi loin que je sache, oui.

Y a-t-il des scènes pour lesquelles vous étiez d’accord de les retirer ou de les consolider ?

Il y a quelques scènes pour lesquelles j’ai compris qu’ils veuillent les consolider. Il y a une grosse scène avec des séquences de combat dans un hôtel entre des chasseurs d’ombres, des loups-garous et des vampires. Pour cette scène, dans le livre, il n’y a que Clary et Jace. Ils y ont ramené les autres personnages, Isabelle et Alec, joués par Jemima West et Kevin Zegers. J’ai compris pourquoi ils ont fait ça, parce que j’avais l’impression qu’ils voulaient s’assurer que les autres personnages sont présents dans les mêmes proportions et donner au public une chance supplémentaire de s’attacher à eux. Donc je suis d’accord avec ce genre de changement.

Quand vous écrivez, pensez-vous aux structures traditionnelles comme le voyages du héros de Joseph Campbell ?

Oui, complètement. J’ai lu Hero with a Thousand Faces et The Golden Bough et tout ce genre de truc avant de commencer. Je voulais vraiment écrire un livre sur le voyage d’un héros qui marquerait son temps sur tous les livres de voyage de héros mais où le héros serait une fille. C’est quelque chose que je voulais en grandissant.

Est-ce que ça s’applique seulement au premier livre ou à toute la série ?

C’est vraiment plus le cas sur les trois premiers livres. Je croise les doigts, je souhaite qu’ils aient une chance d’être tous les trois un film car ils forment un tout.

N’y a-t-il pas six livres ?

Eh bien il y a six livres, mais en fait ce sont trois trilogies séparées. C’est la trilogie une et la trilogie deux. Du moment qu’ils font les trois premiers, n’en demandons pas trop, n’est-ce pas ?

Pourquoi avez-vous décidé d’appeler les humain "mundanes" (terrestre chez nous : ndlr) ?

Parce que j’ai beaucoup d’amis qui jouent à donjons et dragons et ils étaient très utiles quand je travaillais sur le système de la magie pour les livres, je disais, "est-ce que ce genre de combat marcherait ? Est-ce que ce genre de combat marcherait ?" et ils appelaient toujours ceux qui ne jouaient pas à donjons et dragons des Mundanes. Ils disaient, "Eh bien, un terrestre ne comprendrait pas ceci mais c’est bien la façon dont ce type de magie fonctionne. Je pensais que c’était une façon charmante de voir les choses et j’ai gardé la phrase.

Est-ce que c’est encore pire d’être un terrestre que d’être un moldu ?

Je ne pense pas que ce soit vraiment si mauvais. J’ai toujours eu le sentiment que les chasseurs d’ombres étaient un peu envieux des terrestres parce que la vie des chasseurs d’ombres est si dangereuse. Les sorciers, les magiciens, ils ont la magie, la plupart du temps ils vivent heureux, une vie magique. Les chasseurs d’ombres sont nés pour se battre, ils sont entraînés pour se battre, ils se battent pendant leur vie tout entière et ils meurent jeunes. Seigneur, je pense qu’être un terrestre serait bien plus facile.

Que dire au sujet du fait de placer votre histoire dans le vrai monde, le monde de New York ?

Je pense que c’est l’une des choses les plus amusante dans le film en réalité parce que j’en parlais avec le réalisateur Harald Zwart, que se passerait-il si au lieu de déplacer les personnages d’un monde facilement reconnaissable avec ces téléphones mobiles, ses Ipad, et son trafic de rue, vers un autre endroit, comme fort lointain, comme Poudlard, ou comme le camp des demi-sang ou autre chose dans le même style, on restait dans un milieu urbain réaliste. Mais la magie est quand même là et c’est quelque chose que j’ai toujours aimé dans les très classiques, vieillottes, fantaisies urbaines.

Vous êtes-vous rendue sur le tournage ?

Oui, j’y suis allée. J’ai visité le tournage à de nombreuses reprises en réalité. Je faisais des allers-retours en avion vers Toronto pour visiter le plateau.

Une fonction officielle de productrice ou de consultante ?

Je ne suis ni productrice, ni consultante, je n’ai pas de titre officiel. Ils étaient juste très ouvert d’avoir mon avis et ils étaient assez gentils de me permettre ses vols aller-retour. Parfois je m’asseyais avec Harald et nous parlions de problèmes de tournage. "Est-ce que ceci va ici ?" Il voulait toujours savoir des trucs sur la magie, les règles de la magie, les runes, comment cela marchait. Donc j’étais une sorte de consultant non officiel qui vagabondait aux alentours. La plupart du temps ça m’amusait.

Est-ce que Lily Collins et Jamie Bower vous ont posé des questions ?

Ils m’ont posé quelques questions. J’ai essayé de ne jamais jamais leur donner mon opinion sans qu’ils ne viennent eux-mêmes demander mon avis, parce que je me disais qu’ils devaient occuper leurs rôles et être ces personnages et prendre leurs propres décisions.

Que vous ont-ils demandé précisément ?

Jamie m’a demandé quel âge avait Jace quand il a appris certaines choses à certains moments de sa vie. Je ne veux pas gâcher quoi que ce soit au sujet du film mais il raconte quelques histoires qui lui sont arrivées dans son enfance. Donc il m’a demandé quel âge il avait approximativement quand ces choses lui sont arrivées. Juste un moyen de construire l’histoire de fond du personnage.

Pour cela (L'ITW) , il m’a fallu faire des recherches sur Wiki et d’autres choses au sujet de vos livres. En tant qu’auteur, est-ce que cela vous ennuie que le synopsis entier ou un résumé de l’intrigue soit disponible comme ça ?

Oui, parfois, car il semble que les gens peuvent juste lire ça et tout connaître sur ce qu’il se passe et ça gâche tout. J’essaye de répondre à tous mes fan mails. Parfois je reçois des questions de la part de gens qui manifestement n’ont lu que le Wiki mais n’ont pas lu les livres. Et je leur dis " Mais vous devez lire les livres sinon vous ne comprendrez rien." Mais bon, on est dans un pays libre. Si vous voulez juste lire le synopsis, ce ne sera jamais pareil que de lire le livre.

Je suppose que c’est ce que j’ai fait malheureusement, car je n’ai su que j’allais faire cette interview il y a seulement une semaine… et je ne lis pas assez vite pour lire un livre entier en une semaine.

Et bien, c’est sûr, vous faisiez des recherches, alors… C’est beaucoup de pages. [Rire] Je pense en réalité que c’est très utile de l’avoir pour les recherches, et les gens qui ont lu les livres y vont souvent pour revoir les bases. C’est une mythologie très compliquée. C’est un monde très étendu. Les lecteurs retournent là-bas et vérifient qui est parent avec qui et qu’est-ce qu’il se passe et quand ça arrive.

Je vais en avoir besoin juste pour épeler les noms !

*Rire* oui probablement.

Je ne connaissais pas l'histoire du surnom de "Mundane" donné aux humains, les terrestres dans la VF, c'est amusant je trouve de découvrir quelques petits détails au fil des ITW, vous ne trouvez pas? On apprend aussi pas mal de truc sur le film, vous en pensez quoi?

Source TMI source via Crave Online

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Bonjour, donnez votre avis et vos pensées sur cet article, et essayez autant que possible de ne pas faire de hors sujet. Les commentaires sont modérés, ils ne s'affichent donc pas tout de suite, soyez patients :)